Consultation Rhinoplastie Marseille

Chirurgie du nez

De la motivation à l'intervention

Expérience et écoute lors de la consultation

Il est capital d'écouter, de ne rien imposer, d'essayer de comprendre la motivation et le désir de modification.
Souvent les patients savent ce qu'ils ne veulent plus, par exemple la bosse ou la pointe trop large ou tombante mais ne savent pas nécessairement jusqu'où ils sont prêts à aller dans le changement, avec par exemple un nez qui sera discrètement creusé ou qui restera droit.

L’examen

La motivation bien comprise, l'examen du nez est capital avec l'état des lieux de l'os, des cartilages, de la peau mais aussi l'examen minutieux de l'intérieur du nez pour mettre en évidence une déviation associée ou non de la cloison nasale, une hypertrophie des cornets voire un élément infectieux ou inflammatoire ajouté.
On recherchera toujours des motifs de mauvaise cicatrisation (tabac, diabète, traitement corticoïde au long cours, immunodépression...) et bien sûr d'authentiques vilaines cicatrices post chirurgicales.

Les explications

J'aime bien, sans rentrer trop dans des détails techniques, expliquer les différents temps de l'intervention et en particulier le plus souvent dire qu'un simple râpage de bosse ne suffit pas parce qu'il aboutirait à un nez trop long et disharmonieux. Cela me permet de faire comprendre que des gestes associés pour remonter ou affiner la pointe sont souvent indispensables pour garder un aspect de nez naturel et éviter l'aspect, trop souvent retrouvé, de nez opéré.

Présentation du book

Puis je montre des photos de résultats.
Le but n'est pas d'étaler ces résultats mais d'essayer d'une part de montrer que chaque nez peut-être géré de manière personnalisée et harmonieuse.
D'autre part, les commentaires des patients, à propos des résultats que je leur expose, me permet de comprendre plus facilement le type de nez qui leur plait.

Le temps de la réflexion

Après ce temps, je demande à ma patiente ou mon patient de réfléchir et de réaliser des photos pré-opératoires de bonne qualité. Pour ne pas imposer ma vision esthétique au visage du patient, ce qui est trop réducteur, je préfère faire participer activement le patient à son projet et c'est lui qui va d'abord le travailler, ce qui est très facile à partir d’une photo de profil.

La seconde consultation

Cette seconde consultation est médico – légalement obligatoire.
C'est là que je découvre le projet du patient et que je comprends mieux son désir, à partir de ce qu'il ou elle a dessiné.
Nous discutons ensemble de l’harmonie par rapport à son visage et de la faisabilité du geste.
C'est là aussi que je vais reparler

  • des différents temps opératoires,
  • de la voie d'abord de la rhinoplastie qui sera dans l'immense majorité des cas, dans ma pratique, une voie dissimulée sans aucune cicatrice visible de l'extérieur,
  • de l'anesthésie générale quasiment obligatoire
  • du réveil opératoire avec une résine sur le nez à la place du traditionnel plâtre
  • du méchage. Je mets actuellement de toute petites mèches, très graissées, que j'enlève le jour même ou dès le lendemain de l'intervention. Dans ces conditions, avec des mèches lubrifiées et enlevées très précocement, le déméchage est bien plus facile.

Les soins post-opératoires

Les patients sortent de la clinique dès le déméchage effectué, le lendemain de l'intervention et je les revois au sixième jour pour retirer la résine.
Je la remplace par un petit pansement en stéristrip qui me permet de bien remouler la peau sur la nouvelle architecture nasale.
Ce petit pansement en stéristrip sera retiré par le patient lui-même quatre à cinq jours plus tard.
Les ecchymoses sont variables mais ne dépasseront pas 15 jours.
Une protection indispensable par écran solaire total 50+ sera appliqué pendant cette période pour éviter tout risque de cernes post opératoires à distance.
Ce n'est qu'en cas de rhinoplastie par voie externe, avec une cicatrice en marche d'escalier réalisée au niveau de la columelle, que l'écran total devra être conservé trois mois sur la région cicatricielle.
Le patient peut garder assez longtemps une impression de nez cartonné surtout au niveau de la pointe quand une chirurgie a été effectuée à ce niveau.

Les précautions

Le nez devra être protégé et bien évidemment tout sport à risque sera contre-indiqué pendant deux à trois mois.
On évitera le port de lunettes qui pourrait favoriser la formation d'un cal osseux hypertrophique responsable d'une irrégularité ou de la récidive, à minima, d'une bosse sur l'arrête nasale.
Le résultat définitif sera retardé et à apprécier plusieurs mois après la chirurgie.

Mes interventions, avant / après

" Je confirme les innombrables témoignages, tellement élogieux , qui... "

Lire le témoignage

" Chirurgien très professionnel, minutieux et à l'écoute de ses... "

Lire le témoignage

" J'ai subi une rhinoplastie il y a peu par monsieur Korchia, le résultat est... "

Lire le témoignage

" Au-delà d’être un chirurgien hors pair, Dr Korchia est un homme... "

Lire le témoignage

" Il a refait le nez de ma p'tite soeur ! Magnifique!! Le top du top!! Il lui a... "

Lire le témoignage

" J'ai contacté le Dr Korchia suite à une première rhinoplastie... "

Lire le témoignage

" Voilà maintenant 2 semaines que le docteur Korchia m’a... "

Lire le témoignage

" Trés compétent, honnête, et très human. Je le recommande... "

Lire le témoignage

" Opérée il y a un an d'une rhinoplastie secondaire par le Dr KORCHIA, je... "

Lire le témoignage

" Opérée d'une septo-rhinoplastie il y a quelques mois par Mr Korchia j'ai... "

Lire le témoignage

ORL - Chirurgien Docteur D.KORCHIA Marseille

(Consultations)

429 Rue paradis
13008 Marseille

Prendre rendez-vous en ligne

Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales