RSS

Actualités

Rhinoplastie actu

MEILLEUR RESULTAT DE RHINOPLASTIE

Comment obtenir le meilleur résultat en rhinoplastie ? Comme je le dis souvent, pour qu’une rhinoplastie soit réussie, il faut tout d’abord que le chirurgien comprenne ce que le patient veut et, tout autant, que le patient comprenne ce que le chirurgien peut .

Le but du chirurgien est bien sûr que son patient soit satisfait du résultat. En rhinoplastie, cette satisfaction peut être très subjective et dépend bien sûr de l’idée que le patient se fait du nez idéal qu’il voudrait obtenir.

L’examen du nez du patient est donc un préalable indispensable

Cet examen a pour objectiver les « anomalies » esthétiques mais également s’assurer de la bonne fonction respiratoire. 

On pourra ainsi mettre en évidence: 

  • une bosse, osseuse, cartilagineuse ou ostéocartilagineuse, complète ou réalisant plutôt un aspect en vague.
  • à l’inverse une ensellure le plus souvent basse, post-traumatique ou postopératoire.
  • un nez dévié, soit de manière homogène, ou en S, rectiligne ou en virgule.
  • une pointe fine, triangulaire, ronde, carrée, symétrique ou non, en bonne position, trop relevée, tombante spontanément ou au sourire.
  • des narines rondes, longilignes, symétriques ou non, épaisses ou fines.
  • une columelle  médiane ou excentrée, rétruse ou au contraire en goutte.
  • une peau fine ou épaisse, des cicatrices antérieures ou des lésions de type naevus dermique.
  • Enfin une filière respiratoire de bonne qualité ou au contraire une déviation septale associée ou non à une hypertrophie des cornets inférieurs, une perforation de cloison.

rhinoplastie meilleure marseille

En rhinoplastie ou peut utiliser la technique de Morphing

Beaucoup de chirurgiens proposent aux patients un morphing qui est censé être le résultat qui sera obtenu.

Bien que cette technique de morphing soit déjà très ancienne, j’y reste encore assez réfractaire et ce pour plusieurs raisons :

  • La première sans doute est que je préfère que ce soit les patients qui interviennent au maximum dans leur projet de rhinoplastie.

Comment en effet pourrai-je savoir jusqu’où ils sont prêts à aller dans ce changement ? Pour certains, par exemple, l’ablation de la bosse du nez devra aboutir à une ligne de profil très droite, pour d’autres discrètement creusée et pour d’autres encore un creux bien plus marqué.

Systématiquement, je demande donc à mes patients de me dessiner, au moins, la ligne de profil qu’ils aimeraient avoir pour que je puisse ensuite  leur dire si leur projet est réalisable. Ainsi le projet est vraiment celui des patients, et pas uniquement le nez que j’aimerais qu’ils aient.

  • la seconde est que, même avec les appareils photo 3D, dans l’immense majorité des cas, le morphing va intéresser le profil et la face mais ces deux éléments de manière dissociée.
    Or, le nez est en trois dimensions et chaque changement de profil va avoir une répercussion sur la face. Par exemple, remonter la pointe du nez, de profil va faire courir au patient le risque de trop visualiser ses narines de face, et ça très souvent le morphing ne le montre pas.
  • la troisième raison est que j’ai beaucoup vu de patients, consultant après avoir été opérés par une autre équipe, et qui étaient insatisfaits parce que le résultat ne correspondait pas au morphing qu’on leur avait proposé, résultat qui pourtant parfois et même souvent était de très bonne qualité !

Il est important de bien expliquer aux patients que, lors d’une rhinoplastie, la peau ne sera pas du tout réduite ni dans son épaisseur ni dans sa superficie. Le Docteur Korchia a pour habitude, pour expliquer cela, de comparer le nez à une tente de camping avec des piquets qui vont définir globalement la largeur, la hauteur et la forme de la tente et la toile qui va les recouvrir.

Dans le nez, ces piquets sont représentés par l’auvent osseux et le squelette cartilagineux, la toile est bien sûr la peau. 

J’explique donc que lorsque l’on va réduire ces piquets, c’est-à-dire lorsque l’on va par exemple enlever une bosse ou affiner une pointe, la toile, et donc la peau, sera en excès et aura comme tendance naturelle à être attirée par la pesanteur vers le bas pour allonger un peu le nez voire épaissir la pointe. 

Il faudra donc toujours en tenir compte dans le projet de rhinoplastie et ne pas vouloir parfois être trop excessif dans la réduction du volume nasal pour éviter, de face en particulier, d’obtenir un épaississement du nez en général et de la pointe en particulier.

Vous avez un projet de rhinoplastie parlons en ensemble > Contact


Mes interventions, avant / après

" Dr Korchia est un chirurgien exceptionnel au talent indéniable, humain,... "

Lire le témoignage

" Je confirme les innombrables témoignages, tellement élogieux , qui... "

Lire le témoignage

" Chirurgien très professionnel, minutieux et à l'écoute de ses... "

Lire le témoignage

" J'ai subi une rhinoplastie il y a peu par monsieur Korchia, le résultat est... "

Lire le témoignage

" Au-delà d’être un chirurgien hors pair, Dr Korchia est un homme... "

Lire le témoignage

" Il a refait le nez de ma p'tite soeur ! Magnifique!! Le top du top!! Il lui a... "

Lire le témoignage

" J'ai contacté le Dr Korchia suite à une première rhinoplastie... "

Lire le témoignage

" Voilà maintenant 2 semaines que le docteur Korchia m’a... "

Lire le témoignage

" Trés compétent, honnête, et très human. Je le recommande... "

Lire le témoignage

" Opérée il y a un an d'une rhinoplastie secondaire par le Dr KORCHIA, je... "

Lire le témoignage

ORL - Chirurgien Docteur D.KORCHIA Marseille

(Consultations)

429 Rue paradis
13008 Marseille

Prendre rendez-vous en ligne

Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales