Foire aux questions


Dans la grande majorité des cas, l'anesthésie générale est la plus confortable, autant pour le chirurgien que pour les patients bénéficiant d'une rhinoplastie. 

Dans certains cas, et en particulier quand le geste est uniquement réalisé au niveau de la pointe nasale, sans qu'il soit indispensable de casser le nez, une anesthésie locale est possible.

La rhinoplastie peut être réalisée soit par voie dissimulée c'est-à-dire en passant par l'intérieur des narines et donc sans aucune cicatrice cutanée. Elle peut être également effectuée  par une voie externe, à partir d'une petite cicatrice au niveau de la columelle, qui est la petite langue de peau qui sépare les deux narines. Dans ma pratique, la voie dissimulée, c'est-à-dire sans aucune cicatrice, représente environ 90 % des interventions.

Je ne réalise de voie externe que dans des cas très particuliers, de nez déjà multi opérés par exemple ou lorsque les conditions locales d'accès sont difficiles (narines très étroites par exemple).

Si une chirurgie des narines est effectuée dans le même temps opératoire que la rhinoplastie, une cicatrice sera alors le plus souvent indispensable, positionnée tout près du plis naturel pour être la plus invisible possible.

Pour plus d'information vous pouvez consulter, si vous le souhaitez: Rhinoplastie avec ou sans cicatrice ?

Pour limiter au maximum les ecchymoses post opératoires, j'ai l'habitude de prescrire quelques préparations homéopathiques, comprenant en particulier de l'arnica, traitement qui sera poursuivi après l'intervention.

Pour optimaliser la cicatrisation, le sevrage tabagique est toujours de rigueur et sera idéalement poursuivi au moins un mois après l'intervention.

 

La durée d'une rhinoplastie est bien sûr très variable selon le geste à effectuer. Un simple râpage de bosse, ou une chirurgie isolée de pointe nasale sera plus court qu’un geste où l'on devra associer différents temps opératoires, comme pour un nez dévié avec une bosse et une pointe large et tombante. De plus, ce temps pourra être allongé si une chirurgie fonctionnelle respiratoire est associée, comme par exemple un redressement de cloison nasale ou une diminution du volume des cornets inférieurs.

Je mets en place une attelle en résine thermo malléable, de manière systématique, chaque fois qu'un geste est réalisé au niveau de la partie osseuse du nez. 

Cette attelle est retirée après environ une semaine, car la peau du nez, très fine et très fragile, ne supporterait pas plus longtemps d'être comprimée.

Les mèches ont plusieurs fonctions. Celle d'abord bien sûr de limiter au maximum le saignement post opératoire immédiat.

Celle ensuite parfois de calibrer au mieux la fosse nasale quand un geste respiratoire est associé au niveau de la cloison nasale.

Dans une rhinoplastie esthétique pure, je mèche les patients quand je fais un geste sur la partie osseuse du nez (par exemple pour enlever une bosse ou pour traiter un nez dévié). Je mets actuellement de toutes petites mèches que je retaille et que je lubrifie au maximum pour que leur extraction, qui sera réalisée le lendemain matin de l'intervention, ne soit pas douloureux.

Lorsque l'opération du nez ne traite que la pointe, le méchage n'est pas constant. A l'inverse, si une chirurgie respiratoire est associée au niveau de la cloison nasale et/ou  des cornets inférieurs, le méchage pourra, au contraire, être maintenu plus longtemps.

Moins de 5 % des patients mettent la douleur en avant lorsqu'ils relatent leur chirurgie esthétique du nez. Cependant, de manière systématique, un protocole thérapeutique antalgique est instauré.

L'inconfort est en fait surtout respiratoire, en particulier la première nuit chez les patients méchés. 

Même si elles sont variables d'un patient à l'autre, les ecchymoses sont quasiment systématiques après une rhinoplastie, surtout si on réalise un geste sur la partie osseuse du nez (pour  enlever une bosse par exemple). Elles seront maximales à la 48ème heure  et ne dépasseront que très rarement les 15 jours. L'arnica, en granules homéopathiques, pourra bien en diminuer la durée. Un écran total indice 50 +,  sera systématiquement prescrit pendant toute la durée de ces "bleus", pour éviter tout risque de cernes ou de taches pigmentées post opératoires.

Après une opération esthétique sur le nez, je demande le plus souvent à mes patients, surtout si une chirurgie a été effectuée au niveau de la partie osseuse du nez, de ne pas porter de lunettes pendant trois mois. Idéalement des essais d'adaptation aux lentilles auront été effectués avant la rhinoplastie. Si le port des lunettes est obligatoire, on privilégiera au maximum une monture et des verres très  légers.

A chaque fois qu'un os est cassé, il fabrique du ciment osseux pour se consolider. Ce ciment osseux, appelé cal, est le plus souvent invisible. Cependant, dans certains cas, il peut représenter une petite irrégularité qui se manifeste comme une mini bosse résiduelle ou qui peut apparaître quelques semaines après la rhinoplastie. Dans ces cas, une retouche à minima est possible avec un râpage soigneux de l'excédent osseux.

Même non opéré, un nez n'est jamais définitif puisque il va évoluer tout le long de la vie, d'ailleurs comme le reste des  éléments du visage.

Après rhinoplastie, le nez va se modifier pendant  6 à 12 mois avant de se stabiliser. 

Quand la rhinoplastie est purement esthétique, il n'y a bien sûr aucune prise en charge par la caisse de sécurité sociale

Quand la rhinoplastie est associée à une gène respiratoire objective (par exemple sur la cloison nasale ou les cornets  inférieurs), une prise en charge partielle est possible, couvrant exclusivement le geste respiratoire.

Enfin dans certains cas, la rhinoplastie sera soumise à une Entente Préalable et la prise en charge sera dépendante de la décision du Médecin Conseil.

Il faudra ne proposer une Rhinoplastie que si la croissance osseuse est terminée, ce qui est rarement le cas avant 16 /17 ans chez une jeune femme ou 17 /18 ans chez un jeune homme. 
Avant cette fin de croissance, il faudra rassurer ces jeunes patients pour qui il y a souvent "urgence" à être opérés, écouter leur mal être ou leur souffrance psychologique et leur expliquer que la Rhinoplastie  sera bien sûr réalisée mais qu'elle le sera au moment opportun pour avoir le résultat le plus harmonieux possible.

Oui, en effet, dans certains cas, par exemple si le nez présente une petite bosse, une légère ensellure, une discrète asymétrie, ou si la pointe du nez chute uniquement au sourire, que ce soit en demande primaire ou après une ou plusieurs précédentes chirurgies du nez, une Rhinoplastie Médicale est possible.

Cette Rhinoplastie Médicale ne nécessitera ni anesthésie générale ni hospitalisation, utilisera soit des procédés de comblement (acide hyaluronique ou graisse du patient), soit de la toxine botulique.

Selon la technique, la durabilité de l'efficacité sera variable, de quelques mois à plusieurs années.

Les tarifs d'une rhinoplastie varient selon plusieurs critères:

- selon d'abord que le geste esthétique est isolé ou associé à un geste visant à améliorer la respiration nasale.

- selon bien sûr l'importance du geste esthétique à effectuer sur le nez opéré.

- selon enfin les antécédents, en particulier un traumatisme nasal ou une rhinoplastie antérieure.

Il est donc impossible de donner un tarif sans avoir examiné minutieusement le nez de chaque patient.

 

Mes interventions, avant / après

" Opérée d’une rhinoplastie, il y a quelques années par un... "

Lire le témoignage

" Je suis plus que satisfaite de cette rhinoplastie, le dr KORCHIA est une homme d'une... "

Lire le témoignage

" A J6 d'une seconde rhinoplastie esthétique (la première, il y a 8 ans,... "

Lire le témoignage

" Après une rhinoplastie ratée avec un autre chirurgien, je suis... "

Lire le témoignage

" Le Dr Korchia est un homme a l'écoute. Il reste humble et fait passer son talent... "

Lire le témoignage

" Très grand merci pour le Docteur Korchia qui est un très grand... "

Lire le témoignage

" J'ai eu une rhinoplastie il y a un moment, et avec les années je ne regrette pas... "

Lire le témoignage

" Je tenais à remercier le Docteur KORCHIA d'une part pour sa délicatesse... "

Lire le témoignage

" Ravie d'avoir "sauté" le pas malgré mes appréhensions. Pas de... "

Lire le témoignage

" Je remercie infiniment le DR KORCHIA pour son talent... Il a su perfectionner mon nez... "

Lire le témoignage

ORL - Chirurgien Docteur D.KORCHIA Marseille

(Consultations)

429 Rue paradis
13008 Marseille

Prendre rendez-vous en ligne